Pleine Lune

Bien connue de tous, star de contes et légendes, la Pleine Lune a toujours fasciné l’humain.

Influençant les marées, elle nous influence également (nous sommes composés à 70% d’eau après tout!). Un soir, quand je travaillais encore de nuit, j’ai pu assisté à une espèce de folie collective où une baston générale s’était déclarée (pour une raison obscure). C’était un soir de Pleine Lune (une super lune si mes souvenirs sont exacts). On ne peut pas le nier, la Lune a des effets sur nous. Heureusement, elle ne crée pas le chaos à chaque fois!

Lorsque la Lune est pleine, elle brille. L’astre lunaire se retrouve totalement éclairé par le Soleil, ils sont en face l’un de l’autre, en opposition on appelle ça. L’axe dans lequel ils se trouvent donne le ton, puis les planètes autour et leurs aspects entre elles viennent nuancer.

C’est l’apogée du cycle. C’est le moment de récolter ce qu’on a semé une quinzaine de jours avant, lors de la Nouvelle Lune. C’est le moment de voir les choses telles qu’elles sont. Les bonnes et les mauvaises. Tout est éclairé un soir de Pleine Lune, l’inconscient, les émotions. Pas de chichis, c’est le moment où tes souhaits se mettent en place, ou pas… Parce que ce n’est pas de la magie. On ne fait pas un voeu à la Nouvelle Lune qui se réalise à la Pleine Lune. On pose une intention à la Nouvelle Lune. Les quinze jours suivant, on nourrit cette intention. À la Pleine Lune, si cette intention était la bonne pour nous, tant mieux, les choses peuvent se mettre en place. Si toutefois, ce n’est pas le moment, la Pleine Lune nous montre les ajustements nécessaires, les plans à revoir, les erreurs, ce qu’on n’avait pas voulu voir ou ce qu’on ne pouvait pas encore voir.

Tout semble plus intense les soirs de Pleine Lune. Tout est mis en lumière. L’Univers, Dieu, la Source, appelles ça comme tu préfères, fait son taff. Et le plus difficile, pour nous, petits humains, c’est de lui faire confiance. Alors c’est comme si intuitivement, on attendait le verdict: vais-je récolter ce que j’ai semé, de la manière dont je le voulais? C’est là, d’après moi, qu’il y a tension. On a semé une intention, on a souvent une idée en tête de comment on souhaite voir évoluer les choses, et on ne laisse pas la porte ouverte aux autres possibilités. Trop focalisés sur le résultat qu’on attend. Alors on est tendu-e, stressé-e, chamboulé-e.

Alors comment mieux vivre les énergies d’une Pleine Lune? En laissant être ce qui doit être, sans résister (je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire, je suis moi-même en plein dedans!). Rester ouvert à ce qui vient. N’oublions pas que la Lune représente nos émotions et notre inconscient. En toute logique, si le Soleil, qui lui représente le conscient, éclaire la Lune, alors on prend conscience. Ce qui était invisible jusque là devient clair (si tu suis un peu ton intuition).

La Pleine Lune, apogée du cycle, vient donc, littéralement et symboliquement, éclairer la nuit. À l’extérieur et à l’intérieur. À nous d’observer ce qui est mis en lumière…

Rituel: On peut remercier pendant la Pleine Lune. Pour ce qu'on récolte, ou bien pour ce dont on prend conscience. On peut aussi purifier les énergies, par la fumigation par exemple. On peut également libérer les émotions ou tout autre chose qui nous encombre, et dont on a peut-être pris conscience. Par l'écriture, en écrivant tout ce qu'on ressent. Certains le font sur des petits papiers puis les brûlent. Toujours la méditation, pour la gratitude et la libération. Et surtout, se reposer! Comme chaque fois, un rituel n'est pas obligatoire, chacun ses pratiques. L'idée de la Pleine Lune c'est surtout la prise de conscience et la gratitude pour ce que ça nous apporte. Tu fais comme tu le sens!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s